La séance du 25 novembre 2017, à l’écurie de l’Ortenbourg (67)

Ce samedi, à l’écurie de l’Ortenbourg, 8 enfants étaient au rendez-vous, et les 3 poneys piaffaient d’impatience, se réjouissant de travailler avec nos petits invités.

Nous avons accueilli pour la première fois Anais, qui, restée prudemment sur le côté du manège pour observer les activités, a accepté de faire en fin de séance, 2 tours sur Quelpy. Un peu impressionnée au début, Anais est néanmoins restée sur le poney et a ensuite bien profité du goûter. Elle reviendra la prochaine fois, et nous espérons qu’elle profitera plus longuement de la proximité des poneys.
Quant aux autres enfants, ils se sont encore une fois répartis entre les ateliers voltige et jeux. Nous avons vu Jules et Martin au galop sur Suzy, sautant une barre posée au sol, très à l’aise, dans une posture de cavaliers aguerris. Impressionnant ! Où s’arrêteront-ils ?

Jules au grand galop
Jules au grand galop

Yannis qui vient pour la 3ème fois, apprécie aussi la voltige. Ce sont pour lui de nouvelles sensations.

Yannis et Suzy en voltige
Yannis et Suzy en voltige

Nicolas sur Obione, entouré d’Oliver, de Jean-François et de Bertrand a fait une bonne séance et a exprimé sa joie par de grands éclats de rire, et des gloussements qui en disaient long sur son plaisir à retrouver un poney qu’il connaît bien.

Nicolas, tout sourire
Nicolas, tout sourire

Jeanne, très sereine et a participé avec plaisir à tous les jeux qui lui étaient proposés. Elle avait fière allure, elle aussi sur Obione ! Lorsqu’on se souvient de ses premiers pas, très crispées, et courbée, et qu’on la voit aujourd’hui, droite et élégante, le sourire aux lèvres, et ravie de montrer à sa maman qu’elle chevauche avec plaisir : quel chemin parcouru !

Princesse Jeanne !
Princesse Jeanne !

Marine, toujours très enthousiaste, n’aurait fait que du trot si nous l’avions écoutée, une vraie sportive ! Cette fois, Martin a eu la bonne idée de se joindre à elle en se mettant à la tête du cheval, avec Caroline et Karin : une équipe de choc pour aider la demoiselle à retrouver soit un éléphant, soit un renard, ou encore un serpent, perdus dans le manège. Rassurez-vous, il s’agissait d’animaux dessinés, nous sommes dans une écurie, pas un zoo ! Marine a d’ailleurs baptisé l’éléphant ‘frisouille’, c’est dire qu’il ne devait pas ressembler à un vrai.

Enfin, Nathan a beaucoup apprécié de partager sa selle avec un doudou singe, ainsi que le lancer de ballon à grelots. C’est tellement rigolo de trotter avec une balle à grelots sur le ventre !!

Nathan et son copain
Nathan et son copain

 

Mais voici qu’il est déjà 10h, il faut s’arrêter là, ranger le manège puis prendre un chocolat chaud, ou un café pour les parents qui ont profité de cet instant pour deviser tranquillement de choses et d’autres.